Premier contact avec Monsieur le Maire

Mairie Bagnères de Luchon

En écrivant mon dernier article cet après-midi, je ne me doutais pas que mon premier contact avec Mr Azémar maire de Bagnères de Luchon se ferait si tôt ni dans ces conditions.

J'attendais sa réponse au courrier que j'ai déposé aujourd'hui en mairie mais que dans quelques jours pensant qu'il aurait besoin de temps pour décider si il veut la guerre ou acceptait de me présenter des excuses.

Mais patatrac, ce soir, sur le réseau social Facebook qui commence à commenter l'affaire, voilà que Monsieur le Maire intervient en personne  parlant d'insultes, d'insinuations malsaines, de plainte et de procureur.

Je lui réponds ce que vous voyez sur l'image, il remet ça avec une nouvelle menace directe celle-ci de Procureur et j'étais en train de lui répondre que facebook n'était pas le lieu pour régler notre différend quand soudain toute la conversation a été supprimée.

Voici ma réponse à sa deuxième menace de Procureur  (qui n'apparaît pas ici) mais elle n'a pas été publiée

"Eric Azemar Oui, oui, je l'ai déjà sollicité le Procureur et il connaît déjà tout de cette histoire.

Maintenant, je considère votre précédent post comme une menace sans doute comme le précédent que je n'avais pas bien compris et vous faites bien de repréciser. Au moins, tout est clair.

Cela dit, je ne crois pas que Facebook soit le meilleur endroit  pour "discuter" de l'affaire (du moins entre nous) d'autant plus que certains luchonnais participant à ce groupe commencent à s'impatienter.

Je vous réitère ma proposition de continuer cette conversation en privé si du moins vous avez quelque chose à m'apporter pour calmer ma juste colère. Des excuses de la mairie par exemple."

L'administratrice de la page Facebook m'a gentiment écrit en privé pour m'expliquer la raison de cette censure et je lui ai répondu qu'elle avait bien fait car... (extrait)

"De plus, la réaction de Mr Azémar et ses menaces n'étaient pas faites pour apaiser le débat entre lui et moi et tout cela ne pouvait que tourner en eau de boudin."

Donc, quelque chose me dit que je peux m'asseoir sur les excuses de la mairie et je regrette fort que Monsieur le Maire passe directement aux accusations et aux menaces comme il l'a d'ailleurs fait précipitamment dans cette affaire. Procédure de mise en péril direct sans tenir compte des éléments en cours.

De quoi a-il peur ?

En tout cas, il ne peut pas me reprocher d'avoir publiquement donné mon sentiment sur cette affaire sur mon site. Je lui ai écrit exactement la même chose et, si il veut se rendre encore plus ridicule en publiant de telles âneries sur Facebook, il ne pourra pas dire que c'est de ma faute.

- Dis papa, c'est quoi un bon maire ?
- C'est un maire qui gère au mieux les situations délicates et garde son sang froid mon fils.

C'est quand les prochaines élections ?

"Au bal des menteurs ni les uns ni les autres ne vont avoir froid aux pieds." Lao Tsé Kung