Le transat des voisins

Nous avons vu que la copropriété voisine, craignant que l'immeuble ne s'écroule, avait été raconter à la mairie que la maison tremblait, qu'une fissure menaçait de faire écrouler le mur et encore bien de choses que l'expert judiciaire n'a pas constaté.

Or, ce matin 23 août 2020, en entendant mon linge dans la grange, je jette un coup d'oeil par la fenêtre et qu'est-ce que je vois ?

A l'aplomb de mon mur un transat pour la sieste et j'ai pensé tout de suite que mon voisin mensonger n'avait pas peur, quoi qu'il l'affirme, que ma maison lui tombe sur la tête. Et moi qui me fait du mouron pour quelques ardoises qui justement dégringolent dans son jardin !

Alors, j'ai vite été acheter La dépêche du jour pour authentifier la vidéo que je vais m'empresser d'envoyer au maire pour lui prouver qu'il y en a au moins un qui s'est fichu de lui.

Le titre de l'article de la Une de La Dépêche du Midi de ce jour est explicite. "Le rêve brisé".

Le rêve de la copropriété de me voir déguerpir pour récupérer mon terrain sans doute. Lol !

"Au bal des menteurs ni les uns ni les autres ne vont avoir froid aux pieds." Lao Tsé Kung